Comment bien manger ?

C’est respecter l’équilibre acido-basique.

La plupart des gens sont en acidité, l’acidité se mesure grâce au PH qui se mesure grâce à une feuille de tournesol que l’on trouve en pharmacie, en boutique Bio ou en droguerie.

 

Le PH urinaire doit se situer en 7 et 7.5, en dessous il élimine un trop plein d’acide ce qui veut dire que le terrain est acide. La cause : une alimentation qui acidifie le sang (1)

 

Trop de viande, de poisson, de charcuterie, de fruits de mer qui génèrent de l’acide urique.

Les œufs, les fromages (surtout ceux qui sont forts), les corps gras, les huiles raffinées, le sucre blanc, les sucreries, les fruits oléagineux sauf les amandes (noix, noisette, pépin de courge), les boissons industrielles, le café, thé vin, cacao.

 

L’équilibre du sang est primordial et cherchera toujours à combler l’acidité en puisant des bases (les minéraux) dans le corps, les organes, les os.

 

Les signes d’une acidification :

Acidification signifie déminéralisation avec comme conséquences :

 

Grande fatigue, irritabilité, frilosité, hypotension, hypoglycémie, rhume, grippe, laryngite, bronchite, cystite, ostéoporoses, cheveux ternes, perte de cheveux, ongles cassants, hyperthyroïdie.

 

Comment y remédier ?

Tout d’abord, prendre connaissance des aliments alcalisant, acidifiants et acides.

 

les aliments alcalisant :

Pomme de terre, légumes verts, fromage blanc égoutté, bananes, amandes, châtaignes, fruits secs (datte, raisins) avocat, olive noire, sucre intégral, huile de première pression à froid.

 

Les aliments acidifiants (voir ci dessus) (1)

 

Les aliments acides :

Les fruits pas mûrs, les fruits acides (groseilles, cassis, framboises, fraises, citron, pamplemousse, orange, cerise),

Les fruits doux : melon, pastèque,

Les légumes acides : tomates, rhubarbe, oseille, cresson

La choucroute

Le miel

Le vinaigre.

 

Ensuite manger en tenant compte de votre métabolisme :

 

Pour les personnes métabolisant correctement les acides :

La quantité d’aliments alcalisant et acide doit être supérieure à la quantité d’aliments acidifiant.

 

Pour les personnes souffrant d’une faiblesse métabolique face aux acides :

La quantité d’aliments alcalisant doit être supérieurs aux quantités d’aliments acidifiants et acides.

 

Ensuite, faire du sport pour éliminer les acides par les poumons, la sueur, prendre des bains chauds, des saunas,

 

Prendre des plantes à effet sudorifique telle que : sureau, tilleul, bardane, reine des près.

 

Se supplémenter en calcium, magnésium, fer, potassium, manganèse.

 

Des compléments bien dosés existent en boutique bio tel que Erbasit.